ANAMORPHOSE LA TRACE ÉPHÉMÈRE

Un atelier de Corinne Troisi

 

Vendredi 25 avril // 14h 18h

Samedi 26

et dimanche 27 avril // 10h-13h

Ouverture publique de l'atelier dimanche 27 avril après-midi

 

La Coupole, Parc de la ligue arabe Casablanca

Inscription : lecoledelitterature@gmail.com

 

Précisez l'atelier ou les ateliers choisi(s)

Votre numéro de téléphone

Votre activité

Un message que vous souhaitez nous communiquer

 

Si vous vous êtes inscrit(e) dans la semaine du 13 au 18 avril et que vous n'avez pas reçu de réponse de notre part, merci de vous réinscrire, un incident de serveur nous empêche de voir votre inscription."

Le but de cet atelier est de créer une anamorphose in situ à la Coupole, en travaillant sur l’illusion de réalité et le changement de point de vue. Les participants seront également invités à réfléchir à la notion de création critique, au concept d’œuvre éphémère, ainsi qu’au rôle de l’art dans l’espace public, et par extension, à leur propre place dans la cité. Ils réaliseront une trace éphémère de cette réflexion et de leur passage dans ce lieu, lui-même construit en 1915 pour une exposition temporaire, avant que sa structure métallique ne soit déplacée au Parc de la Ligue Arabe et que le bâtiment ne soit pérennisé. L’unique matériau utilisé pour cette intervention sera du gros scotch (noir, blanc et métallique) qui sera appliqué sur les murs et le sol du bâtiment pour tracer les lignes et les pleins du motif, et qui pourra être enlevé facilement dès la fin de l’événement.

 

Corinne Troisi vit au Maroc depuis plusieurs années. Elle vient des métiers du spectacle vivant et de l’audiovisuel : comédienne, ingénieur du son, décoratrice de théâtre et de cinéma, directrice de production audiovisuelle, réalisatrice de documentaires... Elle a gardé de ce parcours un regard de vidéaste. Ses choix de cadrage et de point de vue donnent à ses travaux d’anamorphoses une profondeur de champ cinématographique qui transforme complètement l’espace dans lequel elle intervient pour créer des œuvres in situ. Affiliée à la Maison des Artistes de Paris, c’est dans le champ de la création artistique contemporaine marocaine que Corinne Troisi a choisi de s’engager ces cinq dernières années en participant à plusieurs expositions individuelles ou collectives notamment à l’Institut français de Rabat : «Figure in situ» (2009) et «Dignité» (2010), à l’Espace d’Art de la Société Générale de Casablanca : «Corps et figures du corps» (2009), «Nature et paysage» (2010) et «100 ans, 100 artistes» (2013), à la galerie ab de Rabat «Corinne Troisi 2010», ou à la Villa des Arts de Casablanca «Mica» (2011).

 

 

TOUS DROITS RESERVÉS ©. L'ECOLE DE LITTÉRATURE 2014.