LE BLOG

 

A l'occasion de la parution de l'essai de Lionel Ruffel :  Brouhaha, les mondes du contemporain

 

« Depuis bientôt dix ans, je mène une enquête sur ce que contemporain veut dire, notamment dans le champ des représentations, où le terme fait débat. Depuis dix ans, je constate que les pratiques artistiques, les formes du savoir et les formes de vie sont de plus en plus indistinctes. Cette indistinction entre dedans et dehors, entre acteurs et spectateurs, entre savoir et création, entre individu et collectif, entre centres et périphéries, est la caractéristique du contemporain, qui déhiérarchise et horizontalise les relations. La notion de brouhaha traduit cette caractéristique. Est-ce assez de le dire dans un livre ? Certainement pas. Dans Brouhaha, il est bien question des livres et du littéraire mais ils sont vus à l’aune d’un régime de publication généralisé. Les soirées Brouhaha (18 février à la Maison de la Poésie, 19 février à l’Espace Khiasma) viendront actualiser cette expérience en performant le livre. Et elles le feront avec celles et ceux qui l’ont accompagné ces années durant : écrivains, théoriciens, artistes, curateurs, performers, étudiants. »

 

À lire - Lionel Ruffel, Brouhaha, les mondes du contemporain, Verdier, 2016

 

     programme

    Participants

 

jeudi 18 février à 18:30

la Maison de la Poésie - pAris

Avec Emmanuelle Pireyre & Toog, Mazen Kerbaj, Jérôme Game & Chloé, L’encyclopédie de la parole, Le peuple qui manque & Lionel Ruffel

 

 

18h30-18h45 : « Brouhaha » par L’encyclopédie de la parole avec des étudiant.es du master de

                             création littéraire (Paris 8) et du Programme d'expérimentations en arts et

                             politique (SPEAP, Sciences-Po). (www.encyclopediedelaparole.org)

19h00-19h45 : Lionel Ruffel

20h00-20h30 : Emmanuelle Pireyre et Toog

20h45-21h15 : Mazen Kerbaj

21h30-22h00 : Jérôme Game et Chloé

 

 Soirée organisée par l’école de littérature (lecoledelitterature.org), avec le soutien de l’Institut Universitaire de France et de la Maison des écrivains et de la littérature.

La performance de Jérôme Game et Chloé est une production Festival Masnaâ, Casablanca 2015.

 

 

 

vendredi 19 février à 18:00

Espace Khiasma-Les Lilas

 

Avec Lionel Ruffel, Yves Citton, Olivia Rosenthal, Eryck Abecassis, Younes Atbane, Joris Lacoste, Elitza Gueorguieva, Benoît Toqué, la revue Terrain Vague, Le peuple qui manque et Mélanie Yvon

 

 

Conférence : Yves Citton

Présentations : Revue Terrain vague ; collection « Les contemporains »

Performances : Olivia Rosenthal et Eryck Abecassis, Younes Atbane, Joris Lacoste, Elitza Gueorguieva, Benoît Toqué  et Mélanie Yvon

Dialogue: Lionel Ruffel avec Kantuta Quiros et Aliocha Imhoff (Le peuple qui manque).

 

 Soirée organisée par l’école de littérature (lecoledelitterature.org), avec le soutien de l’Institut Universitaire de France et en partenariat avec le programme « Temps des écrivains à l'Université » de la Maison des écrivains et de la littérature.

  •  

     

     

     

     

     

     

    Joris Lacoste

    Joris Lacoste est né en 1973, il vit et travaille à Paris. Il écrit pour le théâtre et la radio depuis 1996, et réalise ses propres spectacles depuis 2003. Il a ainsi créé 9 lyriques pour actrice et caisse claire aux Laboratoires d'Aubervilliers en 2005, puis Purgatoire au Théâtre national de la Colline en 2007, dont il a également été auteur associé. De 2007 à 2009 il a été co-directeur des Laboratoires d'Aubervilliers. En 2004 il lance le projet Hypnographie pour explorer les usages artistiques de l’hypnose : il produit dans ce cadre la pièce radiophonique Au musée du sommeil (France Culture, 2009), l’exposition-performance Le Cabinet d’hypnose (Printemps de Septembre Toulouse, 2010), la pièce de théâtre Le vrai spectacle (Festival d'Automne à Paris, 2011), l'exposition 12 rêves préparés (GB Agency Paris, 2012), la performance La maison vide (Festival Far° Nyon, 2012), ainsi que 4 prepared dreams (for April March, Jonathan Caouette, Tony Conrad and Annie Dorsen) à New York en octobre 2012. Il initie deux projets collectifs, le projet W en 2004 et l'Encyclopédie de la parole en 2007 avec laquelle il a créé les spectacles Parlement (2009), Suite n°1 (2013) et Suite n°2 (2015)

  •  

     

     

     

     

     

     

    MAZEN KERBAJ

    Visual Artist - Musician

    Guest of the DAAD Artists in Berlin Program 2015

    Mazen Kerbaj is a Lebanese comics artist, visual artist and musician born in Beirut in 1975

     

    Kerbaj is author of more than 15 books, and many of his short stories and drawings have been published in local and international anthologies, newspapers and magazines. His work has been translated into more than ten languages and has been shown in galleries, museums and art fairs around the globe.

     

    Mazen Kerbaj is widely considered as one of the initiators and key players of the Lebanese free improvisation and experimental music scene. He is co-founder of Irtijal, an annual improvisation music festival (www.irtijal.org), and of Al Maslakh, the first label for experimental music in the region (www.almaslakh.org).

     

    As a trumpet player, Kerbaj pushes the boundaries of the instrument and continues to develop a personal sound and an innovative language.

    Since 2000, he has played in solo and group performances in the Middle East, Europe and USA. Regular and occasional partners includes: Sharif Sehnaoui, Raed Yassin, Franz Hautzinger, AMM, Alan Bishop, Bill Nace, Mats Gustaffson, Michael Zerang, Jack Wright, Michael Bullock, Vic Rawlings, David Stäckenas, Martin Küchen, Axel Dörner, The Ex, Thomas Lehn, Joe McPhee, Jean-François Pauvros, Bob Ostertag, John Butcher, Martin Blume, Tony Buck, Magda Mayas, Peter Evans and Nate Wooley.

     

     

  •  

     

     

     

     

     

     

    TOOG

    Poète et réalisateur, Gilles Weinzaepflen est aussi musicien sous le nom Toog. Il a publié 6 albums dont Lou étendue (2004), un poème noir sur le 11 septembre avec Asia Argento. Il a composé la musique de 5 spectacles de Myriam Marzouki et 32 chansons pour France Culture. Il prépare un disque intitulé The Prepared Public, hommage inversé à John Cage.

  •  

     

     

     

     

     

     

    CHLOé

    Chloé est une référence internationale de la musique électronique, au croisement des genres et des esthétiques, impossible à classer. Productrice et DJ, elle collabore régulièrement avec des cinéastes et des artistes, comme avec Anri Sala pour l’exposition « Ravel Ravel Unravel » lors de la dernière Biennale de Venise (2013). www.listentochloe.com

  •  

     

     

     

     

     

     

    Terrain vague

    Terrain vague est une revue borderline qui investit les interstices et explore les lisières du genre, du féminisme, de l’art contemporain et de la culture pop. Il y a là un terreau commun où poussent, entre deux carcasses de voiture, les herbes folles, les fleurs sauvages et les essences rares.

    Terrain vague est un espace de création ouvert qui cultive les rencontres, trop rares, entre la multitude des identités queer. Un terrain de jeux et d’expérimentations où se mêlent création graphique et littéraire, philosophie et sociologie, photos et illustrations, entretien et fiction, arts et performances.

    Terrain vague est un lieu d’expression qui fédère des démarches artistiques identitaires, un catalyseur qui permet d’interroger ensemble les représentations et les relations de force sexuelles et sociales.

     

    Infos et collaborations :

     

    facebook

     

    http://we.tl/Jfjj6XnzYw"

  •  

     

     

     

     

     

     

    Mélanie Yvon

    Mélanie Yvon crée des espaces fictifs dans lesquels elle manipule des objets projetés et imprimés. Ses recherches graphiques et performatives s’orientent autour de de l’activation de dispositifs  graphiques et poétiques qu’elle fait dialoguer. Elle vit et travaille à Paris et est membre du collectif chôSe [chômage et Sexualité].

  •  

     

     

     

     

     

    Aliocha Imhoff Kantuta Quirós

    Aliocha Imhoff et Kantuta Quirós sont théoriciens et commissaires d’exposition basés à Paris, fondateurs de la plateforme curatoriale le peuple qui manque. Ils développent depuis plusieurs années un projet de recherche qui appelle à une nouvelle écologie des savoirs, à partir de ce qu’ils appellent le curating de la théorie. Parmi les derniers projets curatoriaux et expositions dont ils ont été les commissaires, A Government of Times (Rebuild Foundation, Chicago, 2016), La frontera nos cruzo (Museo de la Inmigracion, Buenos Aires, 2015), Post-exotisme (New Haven Fort, UK, 2015), Cinéma Permanent in Leiris & Co (Centre Pompidou Metz, 2015), Au delà de l'Effet-Magiciens (Fondation Gulbenkian, Laboratoires d'Aubervilliers, 2015), The Accelerationist Trial  (Centre Pompidou, 2014), Le procès d’une polémique : Jan Karski, histoire et fiction (HEAD Genève, 2014), La géografia sirve, primero, para hacer la guerra (Museo de la Memoria, Bogota, 2014), A Thousand Years of NonLinear History (Centre Pompidou, 2013), Fais un effort pour te souvenir. Ou, à défaut, invente. (Bétonsalon - Centre d’Art et de Recherche, 2013), L’artiste en ethnographe (Quai Branly - Centre Pompidou, 2012), Que faire ? art/film/politique (Centre Pompidou, 2010). Ils ont dirigé Géoesthétique, un ouvrage collectif dédié au tournant spatial dans l’art (Editions B42, 2014) et Histoires afropolitaines de l’art, numéro double 53-54 de la revue Multitudes (2014). Kantuta Quirós est Maître a. associée à l'Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Nantes. Aliocha Imhoff enseigne à l'Université Paris 1.

    Ils étaient en 2015-2016 résidents du programme de résidence international de la Méthode Room à Chicago.

    www.lepeuplequimanque.org

  •  

     

     

     

     

     

     

    LIONEL RUFFEL

    Né en 1975, Lionel Ruffel est professeur de littérature comparée et de création littéraire à l’université Paris-VIII – Vincennes – Saint-Denis et membre de l’Institut universitaire de France. Actuellement chercheur Humboldt à l’Université Libre de Berlin, il a été Leverhulme Visiting Professor à l’Université de St-Andrews.

    Il est l’auteur de trois essais : Le Dénouement (Verdier, 2005), Volodine post-exotique (Cécile Defaut, 2007) et Brouhaha (Verdier, 2016) ; il a dirigé ou codirigé trois ouvrages collectifs : À quoi jouons-nous ? (Cécile Defaut, 2008), Qu’est-ce que le contemporain ? (Cécile Defaut, 2010), Volodine, etc. (Classiques Garnier, 2013, avec Frédérik Detue) et, avec Olivia Rosenthal, le numéro de la revue Littérature « La littérature exposée : les écritures contemporaines hors du livre » (nº 160, déc. 2010).

    Il est par ailleurs codirecteur de la collection « Chaoïd » aux éditions Verdier, ancien codirecteur de la revue du même nom, et membre fondateur du collectif « L’école de littérature ».

  •  

     

     

     

     

     

    L’Encyclopédie

    de la parole

    L’Encyclopédie de la parole est un projet artistique qui explore l'oralité sous toutes ses formes. Depuis 2007, ce collectif qui réunit musiciens, poètes, metteurs en scènes, plasticiens, acteurs, sociolinguistes, curateurs, collecte toutes sortes d'enregistrements de parole et les inventorie sur son site internet en fonction de propriétés ou de phénomènes particuliers telles que la cadence, la choralité, le timbre, l’adresse, la saturation ou la mélodie.

    À partir de cette collection qui comprend aujourd'hui près de 800 documents sonores, l'Encyclopédie de la parole produit des pièces sonores, des performances et spectacles, des conférences, des jeux et des expositions.

    En 2016, l’Encyclopédie de la parole regroupe Frédéric Danos, Emmanuelle Lafon, Nicolas Rollet, Joris Lacoste, David Christoffel, Elise Simonet et Valérie Louys.

  •  

     

     

     

     

     

    YOUNESS

    ATBANE

     La pratique artistique de Youness Atbane est centrée sur le corps et les arts visuels, plus largement axée sur une recherche de croisement entre ces disciplines.

    en 2001 il suite des études d’arts graphiques et de design. Il enchaîne diverses formations et expériences artistiques . En 2008 il participe au programme « EX.E.R.CE 08 » au Centre National Chorégraphique de Montpellier avec Mathilde Monnier, autour de la performance. En 2010 il obtient un Master  en art et lettre de l'université de Nice.

    Il a exposé ses installations et ses performances à la Casa Encendidia à Madrid , au musée d’art contemporain de Rome, à La biennale de Venise, à La galerie Talmart à Paris, l'institut du monde arabe à Paris et le musée Mohammed VI d'art contemporain à Rabat et ) Headlands center for the art à San Francisco...

  •  

     

     

     

     

     

    Olivia

    Rosenthal

    Olivia Rosenthal a publié une dizaine de récits et a obtenu le prix du Livre Inter pour Que font les rennes après Noël ? (Verticales, 2010). Elle écrit également pour le théâtre et fait diverses interventions dans l’espace public (affichages, fresques ou pièces sonores), autant de manières pour elle de renouveler les formes que peut prendre la littérature.

  •  

     

     

     

     

     

    La collection Les Contemporains accueille des projets d’artistes qui s’intéressent aux questions liées au récit, à l’écriture ou au livre et d’écrivains préoccupés par la dimension visuelle de la littérature. Elle est publiée aux éditions Manucius et aux éditions P.

     

    Les éditions sont le fruit du séminaire Les Contemporains, littérature, arts visuels, théorie, organisé par Céline Flécheux (Université Paris Diderot) et Magali Nachtergael (Université Paris 13), ouvert à des artistes et des écrivains venant présenter leurs œuvres devant des étudiants et des chercheurs spécialistes d’art et de littérature. Les Contemporains a été désigné lauréat de l’appel « Initiatives innovantes » lancé par l’IDEX USPC (Sorbonne Paris Cité).

     

    Nous présenterons les titres de la collection et les deux derniers volumes sur le point de paraître. Le duo d’artistes Louise Hervé/Chloé Maillet sera des nôtres pour parler de leur dernier ouvrage.

     

    Déjà parus :

    - aux éditions Manucius : Art & Language, Out of Whack ; Benoît Maire & Falke Pisano, Collaborative Works ; Agnès Geoffray, Les corps sont écrits ; Jérôme Game, Développements ; Marcelline Delbecq, Camera

    - aux éditions P : Chris Burden, Coyote Stories ; Louise Hervé et Chloé Maillet, Spectacle sans objet

    À paraître : Célia Houdart, Benjamin Laurent-Aman, Thu Van Tran, Alex Cecchetti

  •  

     

     

     

     

     

    master création littéraire, Paris 8

  •  

     

     

     

     

     

     

    ERYCK ABECASSIS

    Eryck Abecassis est Lauréat du programme Culture France Hors les murs – Médicis 2011. né à Alger, Il s’installe à Paris en 1975 pour y étudier le cinéma la photographie et la musique. En 1981 il se tourne vers la musique, étudie l'écriture, et plus tard suivra le cursus d'informatique musicale de l'IRCAM.

    Son travail, de la scène à l'espace public a pour but d'explorer un style en marge des courants établis, en dynamisant l'écoute. Un regard nourrie d’autres pratiques et modes de représentations. Sa recherche actuelle se nourrie d’un interêt croissant pour une “noise music“ pensée, tant au niveau compositionnel qu' instrumentale (hybridation d’instruments et synthèse sonore).

    Comme musicien electronique soliste il joue dans de nombreux pays. Il est membre du trio Kernel (Abecassis-Toeplitz-Wendling)

    Eryck Abecassis a également obtenu des commandes de Radio-France, du collège international de Philosophie, du Gmem, de Grame, de l’Ina-Grm, de l’État Français, de l’EMS Stockholm...

    Ses pièces ont été jouées par des ensembles comme Accroche-note, 2e2m, le trio Aller- Retour, Insieme, L’Octuor de violoncelle, le trio Èquinoxe, l’ensemble Fa, L’EOC, le Quatuor Diotima, Kernel, Ars Nova, Bintang Tiga, Sleaze Art

    Projets en cours : collaboration avec Lars Åkerlund(SE), Francisco Meirino (CH), Olivia Rosenthal, Judith Depaule, Kasper Toeplitz, Wilfried Wendling, Philippe Foch...

  •  

     

     

     

     

    Elitza Gueorguieva

    Benoît Toqué

    Elitza Gueorguieva pratique les conférences post-scientifiques et intra-poétiques, le bouffage de papier (blanc, format A4) et d’autres pratiques inquiétantes, telles que l’écriture littéraire et le documentaire de création. En fait, elle vient de Bulgarie. Membre du collectif chôSe [chômage et Sexualité].

    Benoît Toqué. Est né au bord d’un lac un jour férié de 1987. En Savoie et travaille. Aujourd’hui où il vit. À Paris. À des romans poétiques, fictions critiques, textes qui sonnent. Lit et performe ses textes. Membre du collectif chôSe [chômage et Sexualité].

  •  

     

     

     

     

     

     

    Jérôme Game

    © Alexandre Bozier Jérôme Game est écrivain. Il a été décrit comme un “compositeur en-dedans et en-dehors de la littérature, au rythme d’une caméra textuelle et d’un micro aux récits qui disjonctent, [] pratiquant une langue aux prises insaisissables. Allez l’écouter, vous y verrez le montage d’un film qui avance depuis ses arrêts sur lecture. Allez le lire, vous y visiterez une installation qui résiste à toute définition et se désiste à toute prise” (Flora Moricet, Inferno Magazine). Il publie des livres, des DVD, des CD, réalise des installations. Il collabore avec des vidéastes, musiciens, metteurs-en-scène ou chorégraphes, lors d’interventions performatives explorant points de contact entre écriture et pratiques plastiques (images, scènes, sons). Il a montré/fait écouter son travail en Europe, Asie, Amériques, Afrique du Nord et a été traduit en plusieurs langues (anglais, chinois, japonais notamment). Dernières publications : Développements (Manucius, 2015), DQ/HK (livre + 2 CD, l’Attente, 2013), Sous influence. Ce que l'art contemporain fait à la littérature (Mac/Val, 2012).Site : www.jeromegame.com 

  •  

     

     

     

     

     

     

    Yves Citton

    Yves Citton est professeur de littérature française à l’université de Grenoble-Alpes, membre de l’UMR LITT&ARTS CNRS 5316 et co-directeur de la revue Multitudes. Il a publié récemment Pour une écologie de l’attention (Paris, Seuil, 2014). Ses articles sont en accès libre sur www.yvescitton.net.

  •  

     

     

     

     

     

    Emmanuelle Pireyre

    Emmanuelle Pireyre publie depuis 2000 des livres se situant à la frontière entre roman et poésie. Ayant suivi des études de commerce qui l’ont surexcitée puis des études de philosophie qui l’ont calmée, elle tente avec l’écriture de faire la part des choses. Elle alterne dans son travail littéraire les livres proprement dits et diverses formes mixtes telles que fictions radio, théâtre ou lectures-performances avec vidéo et musique, en collaboration avec d’autres auteurs ou artistes. Son livre Féérie générale a obtenu le Prix Médicis en 2012

  •  

     

     

     

     

     

    SPEAP,

    Sciences-Po

    SPEAP est un programme expérimental en arts politiques réunissant chaque année une vingtaine d’artistes et de chercheurs autour de questions politiques, économiques, écologiques et/ou scientifiques controversées. Dirigé par Bruno Latour et Frédérique Aït-Touati, ce programme articule une formation théorique dans les disciplines de la philosophie politique, de l'histoire de l'art, des études sur les sciences à un enseignement d’inspiration pragmatiste : travail en groupe et en ateliers sur des projets concrets centrés sur un problème politique. L’ambition de permettre de dépasser les fractures artificielles entre arts et sciences, théorie et pratique, universitaires et professionnels.

TOUS DROITS RESERVÉS ©. L'ECOLE DE LITTÉRATURE 2014 - 2016