LE BLOG

 

L’école de littérature est une association dirigée et animée par des écrivains, des chercheurs, des artistes, des acteurs de la communauté intellectuelle et culturelle, française et étrangère. Son projet est né du constat qu’en France la littérature est la seule discipline artistique qui ne bénéficie pas d’un dispositif pédagogique propre, dirigé par ses acteurs et ses producteurs vivants.

 

Initiée en 2008 par Zahia Rahmani, David Ruffel et Lionel Ruffel, l’école a d’abord mené un ensemble de recherches sur la pédagogie des arts littéraires, en France, en Europe et aux Etats-Unis et organisé des rencontres sur ce thème. En septembre 2010, une vingtaine d’acteurs du monde littéraire et artistique se sont réunis à Lagrasse dans le sud de la France pour définir les bases de ce projet.

 

L’école de littérature a trois objectifs :

• Créer une structure grâce à laquelle des écrivains, en premier lieu, pourront transmettre dans le temps et avec des moyens leur pensée et leur art, non seulement pour former d’autres écrivains mais des étudiants de toutes disciplines, des artistes, des personnes engagées dans un processus de création ou de recherche quel qu’il soit. Le principe est que la pensée littéraire a un rôle essentiel à jouer dans la formation de l’intelligence et de la créativité en général.

• Articuler ensemble création, recherche et transmission. Les formations proposées s’inscriront dans une dynamique de réflexion et de production associant poètes, théoriciens, écrivains, critiques, éditeurs, artistes, etc. Il s’agira notamment de penser collectivement les mutations littéraires actuelles dans l’ensemble de leurs composantes, en dépassant les cadres nationaux, disciplinaires et les temporalités restrictives, de proposer un espace critique, de discussion et de confrontation sur les esthétiques contemporaines, de participer à la reconfiguration permanente des formes, des frontières et des contextes de la littérature.

• Être un dispositif autonome. Cette liberté est la condition de l’invention. L’objectif de l’école est d’expérimenter d’autres modes opérationnels que ceux fixés par le marché ou les institutions et d’élargir les possibilités de la littérature. Elle pourra prendre des formes très diverses et proposer différents types d’interventions dans les champs esthétique, éducatif, théorique, social, politique, etc. Le projet de l’école de littérature sera constamment réinterrogé et renouvelé par ses participants.

 

L’école de littérature s’implante au Maroc en 2011. Elle organise depuis cette date en France et au Maroc des échanges et des collaborations entre écrivains, chercheurs, artistes, étudiants et publics marocains, français, américains et du monde arabe, qui touchent aux domaines de la recherche et de la création littéraires et artistiques.

 

MANIFESTATIONS :

 

15-17 mai 2009 : HAPPENING PÉDAGOGIQUE

Théâtre Garonne, Toulouse

En France, la littérature est la seule discipline artistique, à la différence des arts plastiques, de la musique, de la danse, du théâtre ou du cinéma, qui ne bénéficie pas d’une structure pédagogique propre, accueillant en son sein ses producteurs et acteurs vivants. Au Théâtre Garonne de Toulouse, des écrivains, des artistes, des essayistes, des enseignants vont imaginer et mettre en œuvre ce que pourrait être une Ecole de littérature. Cette proposition élaborée comme un « Happening pédagogique », se déclinera sous différentes formes, allant du débat à la performance et ouvertes à la participation du public.

Avec : Boris Charmatz (chorégraphe), François Cusset (chercheur/écrivain), Christophe Fiat (écrivain), Zahia Rahmani (écrivaine), David Ruffel (chercheur/éditeur), Lionel Ruffel (chercheur/éditeur), Samy Tchak (écrivain), Camille de Toledo (écrivain).

 

29 septembre-4 octobre 2010 : POUR UNE ÉCOLE DE LITTÉRATURE

Abbaye de Lagrasse, France.

Chers amis,

Depuis quelques temps nous réfléchissons à l’idée d’une École de littérature. Nous avons partagé de nombreuses discussions avec certains d’entre vous sur le sujet et finalement ce temps est devenu le temps de préfiguration de l’Ecole. Un temps que l’on a pris. Un temps volontairement long, tant la préfiguration participe pour nous de l’identité de ce projet. En amont de cet appel à participation, nous partons d’une évidence qui s’est imposée au fur et à mesure de nos échanges, de nos disponibilités et de nos envies : la littérature est un art sans école. Et elle se doit de le rester. Nous sommes donc encore plus libres de la faire. Faisons école. Soyons un moment ensemble. A Lagrasse seront rassemblés pendant 5 jours et en dehors de toute contrainte de programmation, une trentaine d’acteurs de la communauté littéraire, intellectuelle et artistique, française et étrangère. Il s’agira de débattre de différentes situations de la littérature aujourd’hui, de collecter et croiser des savoirs, des imaginaires et des théories dans le cadre d’une préfiguration. Celle d’une école qui n’existera que par la littérature.

Avec Bernard Hoeppfner (traducteur), Camille de Toledo (écrivain), Céline Minard (écrivaine), Christophe Fiat (écrivain), David Ruffel (chercheur/éditeur), Eleni Sikelianos (écrivaine), François Cusset (chercheur/écrivain), Hassan Darsi (artiste), Hugues Jallon (écrivain/éditeur),  Laird Hunt (écrivain), Leyla Dakhli (essayiste), Lionel Ruffel (chercheur/éditeur), Marielle Macé (essayiste), Nimrod (écrivain), Nicolas Chesnais (cinéaste), Omar Berrada (traducteur/écrivain), Pascale Casanova (essayiste), Philippe Forest (écrivain),  Sarah Riggs (écrivaine), Tiphaine Samoyault (écrivaine), Xavier Person (écrivain), Zahia Rahmani (écrivaine).

 

3-10 septembre 2011 : LA SUMMER SCHOOL

Abbaye de Lagrasse, France.

L'histoire n'est pas finie, elle recommence même de plus belle, hors de cette Europe vouée à rejouer sans fin, farce tragique, la pestilence des années 1930 et le business plan des années 1980. L'histoire n'est pas finie, son train s'arrête une minute en rase campagne, on en profite pour monter dedans, à cinq, vingt-cinq, cinq-cents, tous en classe "Littérature", un wagon décati où on rencontre de tout, où toutes les formes et toutes les histoires sont possibles, comme la troisième classe des paquebots de migrants à l'aube de la modernité. L'école sans emploi, ou à contre-emploi, pour faire l'expérience de l'égalité. La littérature sans fioritures, pour aller voir là-bas si le nous y est, et pour réapprendre à lire ensemble, et à lire contre. Un lieu et un moment, pour recharger les concepts, bricoler les nouveaux textes et l'inverse, en écoutant des voix amies et en buvant au crépuscule sur de vieux parapets. Contexte, texte, prétexte, et ce que nous en ferons.

Avec Abdallah Zrika (Maroc), Bernard Hoeppfner (France), Camille de Toledo (France), Cloé Korman (France), David Ruffel (France), François Cusset (France), Gisèle Sapiro (France), Hugues Jallon (France), Laurent Jeanpierre (France), Kenza Sefrioui (France), Laurent Mauvignier (France), Lionel Ruffel (France), Pavel Hak (France), Sami Tchak (France), Tiphaine Samoyault (France), Touria Hadraoui (Maroc), Vincent Message (France), Xavier Person (France).

 

Janvier-Mai 2012 : INSIDE/OUTSIDE : pratiques et productions littéraires contemporaines.

L’Atelier de la Source du Lion, 113 avenue Mers Sultan, Casablanca.

INSIDE/OUTSIDE est un séminaire de littérature qui s’intéresse aux formes et aux conditions actuelles de productions littéraires, dans différents contextes et à différentes échelles. Chaque séance accueille un ou plusieurs invités : des écrivains, des chercheurs, des artistes, des acteurs littéraires au sens large, travaillant au Maroc ou à l’étranger, dont les pratiques, se situant aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de la littérature, en interrogent les enjeux et en libèrent les usages.

Intervenants : David Ruffel, « Pour une littérature contextuelle » / François Beaune, « Histoires vraies de Méditerranée » / Omar Berrada, « Traduire, dit-il » / Tiphaine Samoyault, « Traduire monde » / Olivia Rosenthal, « Ecouter pour écrire ».

http://ecoledelitterature.blogspot.com

 

7-14 juillet 2012 : TRANSLATIONS

Abbaye de Lagrasse, France.

Translations est une résidence de traduction qui a réuni des écrivains, des traducteurs et des étudiants venant de France, du Maroc, des Etats-Unis, d’Egypte, Palestine, Jordanie, etc. Les ateliers étaient en trois langues : français, anglais, arabe. Les étudiants suivaient des ateliers de traduction portant sur des textes essentiels de la littérature contemporaine arabe, française ou états-unienne non encore traduits dans l’une ou l’autre des deux autres langues. Parallèlement des écrivains français, américains et marocains travaillaient ensemble à la traduction de certains de leurs textes.

Participants : Latifa Baqa (Maroc), Omar Berrada (Maroc/France), Jocelyn Bonnerave (France), Siham Bouhlal (Maroc), Robyn Creswell (Etats-Unis), Anissa Derrazi (Maroc), Mohamed Elkhadiri (Maroc), Mohamed Hmoudane (Maroc/France), Bernard Hoepffner (France), Hugues Jallon (France), Laird Hunt (Etats-Unis), Sarah Riggs (Etats-Unis/France), Lily Robert-Foley (France), David Ruffel (France), Lionel Ruffel (France), Kenza Sefrioui (Maroc), Eleni Sikelianos (Etats-Unis), Camille de Toledo (France), Hamid Zaid (Maroc), Abdallah Zrika (Maroc).

http://ecoledelitterature.blogspot.com

 

MASNA  01 - Littérature in the making / 29 avril – 5 mai 2013

Casablanca

MASNAÂ. Usine. Lieu de fabrication, de transformation, de production. L’école de littérature propose à Casablanca une semaine d’ateliers, de conférences, d’expositions et de performances dans le domaine de la création littéraire. Le programme s’intéresse aux processus de fabrication, aux formes les plus contemporaines et les plus diverses de littérature, celles qui se développent actuellement en France, au Maroc, aux Etats-Unis, dans le monde arabe et en Espagne, aux croisements des cultures et des disciplines, des médias et des espaces de diffusion. La manifestation se déroule dans différents lieux du centre de Casablanca : cinéma, studio et atelier d’artistes, galerie, espace public. Un programme de rencontres, de conférences, de spectacles, de performances est proposé au public tous les soirs.

Participants : Said Afifi (artiste, Maroc), Pierre Alferi (écrivain, artiste, France), Zineb Andress Arraki (photographe, architecte, Maroc), Kamal Aljafari (cinéaste, Palestine), Zoheir Atbane (artiste, Maroc), Kacem Basfao (chercheur, Maroc), Mustapha Benfodil (écrivain, Algérie), Touda Bouanani (artiste, Maroc), Ambrose Bye (musicien, Etats-Unis), Hassan Darsi (artiste, Maroc), Simohammed Fettaka (artiste, Maroc), Laird Hunt (écrivain, Etats-Unis), Driss Jaydane (écrivain, Maroc), Meryem Jazouli (danseuse, chorégraphe, Maroc), Mazen Kerbaj (artiste, musicien, Liban), Amira Géhanne Khalfallah (écrivain, Maroc), Driss Ksikès (écrivain, Maroc), Joris Lacoste (metteur en scène, écrivain, France), Vicente Luis Mora (écrivain, Espagne), Khalid Moukdar (musicien, Maroc), Aya Nabih (poète, traductrice, Egypte), Olivier Peigné (comédien, France), Emmanuelle Pireyre (écrivain, France), Zahia Rahmani (écrivain, France), Lionel Ruffel (chercheur, France), Eleni Sikelianos (écrivain, poète, Etats-Unis), Karim Troussi (metteur en scène, France), Abdellah Zrika (poète, Maroc).

 

MASNAÂ 02 - création critique / 25 avril – 3 mai 2014

Casablanca

MASNAÂ. La fabrique. Pour sa deuxième édition, la manifestation MASNAÂ s'intéresse aux processus de création et à leur dimension critique et propose sur ce thème dix jours d'ateliers, de conférences, de projections, de performances, sans limite disciplinaire : littérature, arts plastiques, danse, cinéma, musique, théorie culturelle, etc. Le programme mettra l'accent sur les croisements et les court-circuits entre création, critique et théorie et sur les processus collaboratifs et participatifs, ceux qui remettent en jeu les places, les modes de production établis et leur finalité.

 Avec SAID AFIFI (artiste, Maroc), MOHAMED AMANSSOUR (écrivain, Maroc), YOUNÈS ATBANE (artiste, Maroc), ZOHEIR ATBANE (artiste, Maroc), LATIFA BAQA (écrivain, Maroc), LAMIA BERRADA (écrivaine, Maroc), FAOUZI BENSAIDI (cinéaste, Maroc/France), AMBROSE BYE (musicien, Etats-Unis), C.A.R (musicienne, Angleterre), FRANÇOIS CUSSET (chercheur, essayiste, France), HASSAN DARSI (artiste, Maroc), MARC DUCRET (musicien, France), YOUSSOUF AMINE ELALAMY (écrivain, Maroc), ALI ESSAFI (cinéaste, Maroc), ISMAEL (cinéaste, Tunisie), NADIR HAJJI (musicien, Maroc), GHASSAN EL HAKIM (metteur en scène, Maroc), ZIED MEDDEB HAMROUNI (musicien, Tunisie/France), MERYEM JAZOULI (chorégraphe, Maroc), MAYLIS DE KERANGAL (écrivaine, France), YOUSSEF OUCHRA (artiste, Maroc), MOHAMED RACHDI (artiste, critique, Maroc), RABIA RAHIANE (écrivaine, Maroc), ZAHIA RAHMANI (écrivaine, France), DAVID RUFFEL (critique, France/Maroc), ALA EDDINE SLIM (cinéaste, Tunisie), CORINNE TROISI (artiste, France/Maroc), ANNE WALDMAN (écrivaine, Etats-Unis).

 

MASNAÂ 03 - ce qui est là / 17-25 avril 2015

Casablanca

Pour sa 3° édition, MASNAÂ, manifestation internationale centrée sur la création contemporaine à Casablanca, est le fruit d’une collaboration entre trois structures artistiques, L’école de littérature, La Source du Lion et L’espace Darja. Cette édition prend comme source d’inspiration les anciens entrepôts et magasins Legal Frères & Cie, situés en plein cœur d’un quartier historique de la ville et fait de ce lieu à l’abandon et interdit d’accès, tout à la fois un emblème, une plateforme de création et un espace de projection. De janvier à mai 2015, les trois structures mettent au point un programme commun (ce qui est là) autour de ce lieu : résidences, ateliers, rencontres, performances et invitent des écrivains, des artistes et le public à l’investir, le dessiner, le rêver et écrire une nouvelle page de son histoire. Le festival MASNAÂ du 17 au 25 avril 2015 sera le temps fort de ce programme, avec des expositions, des workshops, des spectacles et des installations, qui se dérouleront autour de l’usine Legal, dans les espaces de Darja et de La Source du Lion et à l’Institut français de Casablanca.

Avec Olivier Cadiot (écrivain, France), Meryem Jazouli (chorégraphe, Maroc), Kamel Daoud (écrivain, Algérie), Pippo Delbono (auteur/metteur en scène, Italie), Chloé (DJ/musicienne, France), Hassan Darsi (artiste, Maroc), Katrin Ströbel (artiste, Allemagne), Tony Chakar (architecte/écrivain, Liban), Omar Berrada (écrivain/traducteur, Maroc), Sarah Riggs (poète/vidéaste, Etats-Unis), Aya Nabih (poète/traductrice, Egypte), Abdellah Hassak (musicien, Maroc), Jérôme Game (écrivain, France), Dagmar Dudinsky (artiste, France), Mohammed Elkhadiri (écrivain, Maroc), Christophe Fiat (écrivain, France), Nicolas Fenouillat (artiste, France), Aliocha Imhoff & Kantuta Quiros (curateurs, France), Marjolaine Lévy (historienne de l’art, France), David Ruffel (chercheur/éditeur, France), Mohamed Tayeb Bayri (artiste, Maroc), Aziz Nadif (danseur/chanteur, Maroc), Bassano Bonelli (comédienne, France), Ghassan El Hakim (metteur en scène/comédien, Maroc).

 

MASNAÂ 04 – 9-16 mai, 2016

Casablanca.

MASNAÂ, festival international et pluridisciplinaire, invite pour sa 4° édition le cinéaste et artiste tunisien ismaël et met en regard les scènes contemporaines de deux villes du Maghreb, Casablanca et Tunis, dans les domaines des arts visuels, du cinéma, de la musique électronique, de la bande-dessinée et des arts de la scène. 40 artistes, plus de 50 œuvres, 10 lieux et plus de 20 rendez-vous en une semaine : expositions, projections, spectacles, performances, concerts, rencontres, atelier et résidence de création, ainsi qu’une exposition au Cube à Rabat à partir du 17 mai.

Expositions : Nidhal Chamekh, Malek Gnaoui, Haythem Zakaria, Fakhri El Ghezal, ismaël, Wiame Haddad, Simmohamed Fettaka, Younes Baba-Ali, Said Afifi, Younes Atbane, Youssef Ouchra, Anna Raimondo.

Cinéma : Jilani Saadi, Ridha Tlili, Ismaïl Bahri, Hicham Lasri, Simohammed Fettaka, Randa Maaroufi, Nadia Touijer, Youssef Chebbi, Pauline M’barek, Imed Aissaoui, Alaeddin Aboutaleb.

Musique : SKNDR (Skander Besbes), DVSN (Tarek Louati), Shinigami San (Zied Meddeb Hamrouni), Deena (Deena Abdelwahed), Waf (Wafa Benromdan), DAOX, Dubosmium (Abdellah M. Hassak), Othman El Kheloufi, Nevché (Frédéric Nevchehirlian).

BD : Lab619 (Abir Gasmi et Moez Tabia), Hicham Lasri.

Performances : Gustavo Monteiro, Younes Atbane, Alexandre Roccoli, Malika Djardi, Benoist Bouvot, Ghassan El Hakim.

Direction artistique : ismaël et David Ruffel.

Commissaire exposition « Masnaâ Saghir » au Cube : Jeanne Mercier.

 

 

TOUS DROITS RESERVÉS ©. L'ECOLE DE LITTÉRATURE 2014 - 2016